Signing of a Partnership Agreement Between Makivik Corporation and Projets Autochtones Quebec, a Shelter in Montreal for Homeless First Nations and for Inuit

Communiqué

Montréal, le 4 octobre 2012 – Jobie Tukkiapik, Président de la Société Makivik, et Joey Saganash, Président du Conseil d’administration  de Projets Autochtones Québec ont signé aujourd’hui une entente de partenariat afin d’appuyer les hommes et femmes Inuit qui vivent des situations difficiles ou sont en situation d’itinérance à Montréal.

Le but de cette entente est d’établir une collaboration entre la Société Makivik, organisme qui représente les 10,000 Inuit du Nunavik, nord du Québec, et Projets Autochtones du Québec, un refuge à Montréal pour Autochtones.  Le financement de cette entente est assuré par la Société Makivik avec l’appui de l’Administration régionale Kativik.

La signature de cette entente permettra entre autres, l’embauche d’un Intervenant Inuit qui appuiera la clientèle Inuit de PAQ dans leurs difficultés et les aidera à faire la transition afin de les sortir de la rue.

Pour Joey Saganash, Président du Conseil d’administration de Projets Autochtones Québec:  «La signature de cette entente de partenariat avec la Société Makivik est un appui tangible et de taille aux objectifs poursuivis par PAQ. Depuis huit ans, notre organisme a été au cœur de la réponse aux besoins des Autochtones en situation d’itinérance ou de difficulté à Montréal. Cette problématique de l’itinérance autochtone est complexe, toutefois les causes ne sont pas toujours faciles à identifier.  Nous devons donc continuer à aller de l’avant, à croire en notre mission et  faire confiance à nos membres et aux femmes et hommes que nous aidons».
Pour le Président de Makivik, Jobie Tukkiapik:  «Les causes de l’itinérance originent des régions nordiques, dont le Nunavik.  Les Inuit du Nunavik ont subi des changements drastiques au cours des soixante dernières années, et ces changements ont eu des impacts très importants et difficiles sur la vie des Inuit: vie de nomadisme à la sédentarisation dans les villages, très haut taux de suicide, décrochage scolaire, violence et pauvreté.  Les Inuit vivent un traumatisme historique, résultat de l’effet cumulatif des changements sociaux qu’ont dû subir les Inuit dans un laps de temps très court».

Dans le cadre de sa stratégie et de son plan d’action sur l’itinérance Inuit, Makivik entend continuer à consulter et à travailler de près avec les organismes Inuit, les institutions et groupes qui travaillent avec les itinérants autochtones à Montréal, la Ville de Montréal, les gouvernements du Québec et du Canada, et le secteur privé.

Pour Makivik, la prévention de l’itinérance est l’objectif le plus important à atteindre, ceci veut dire essayer de répondre aux besoins des Inuit en fournissant un logement adéquat aux hommes, femmes et enfants Inuit ainsi qu’un revenu avec lequel les familles pourront vivre, en mettant en place des systèmes d’intégration et des services d’appui incluant la création de réseaux sociaux et culturels, en aidant les Inuit à s’ajuster à la vie urbaine, et en leur permettant d’avoir accès à la nourriture traditionnelle ainsi qu’aux services adaptés aux enfants.

-30-

Pour plus d’informations veuillez contacter:

Kitty Gordon
Communications Officer
Makivik Corporation
514-745-8880
kgordon@makivik.org

Adrienne Campbell
Director
Projets Autochtones Québec
514-386-8366
Paq.direction@gmail.com

Cliquez ici pour télécharger la version PDF du communiqué

Signing of a Partnership Agreement Between Makivik Corporation and Projets Autochtones Quebec, a Shelter in Montreal for Homeless First Nations and for Inuit