La Société Makivik et la FCNQ signent une entente historique pour créer une nouvelle entreprise spécialisée dans le développement des énergies renouvelables au Nunavik

Ivujivik (Québec), le 21 février 2017 – Les dirigeants inuits de la Société Makivik et de la Fédération des coopératives du Nouveau-Québec (FCNQ) sont heureux d’annoncer la création d’une entreprise en coparticipation pour mettre sur pied des projets axés sur les énergies renouvelables au Nunavik. Il s’agira d’une entreprise dont 100 % des intérêts appartiendront aux Inuits.

Les présidents de la FCNQ et de la Société Makivik ont signé aujourd’hui un protocole d’entente visant la création de la nouvelle entreprise en coparticipation lors de la réunion du Conseil de direction de la Société Makivik tenue à Ivujivik, au Nunavik.

« Il s’agit d’un moment historique, car les deux principaux organismes de développement économique de notre région travailleront ensemble dans l’intérêt de tous les Nunavimmiuts. La nouvelle entreprise permettra aux Inuits du Nunavik de contrôler le développement des énergies renouvelables au Nunavik et de veiller à ce que les projets soient respectueux de l’environnement et adaptés à la région », a déclaré le président de la Société Makivik Jobie Tukkiapik.

Les conseils de direction de la FCNQ et de la Société Makivik ont tous les deux approuvé l’entreprise en coparticipation et se sont engagés à fournir un capital de démarrage. L’un des principaux objectifs de la nouvelle entreprise est de mettre sur pied des projets de production d’énergie locaux afin d’approvisionner les communautés du Nunavik en collaboration avec les corporations foncières et les coopératives locales. D’autres projets de production d’énergie pourraient être réalisés pour des sociétés minières. Entre autres technologies envisagées, il y a l’éolien, le solaire et possiblement l’énergie marémotrice puisque certaines communautés du Nunavik sont reconnues pour avoir les plus grandes marées du monde.

Actuellement, toute l’électricité consommée au Nunavik est produite par des génératrices au diesel. La nouvelle Politique énergétique 2030 du gouvernement du Québec a fixé comme objectif de réduire de 40 % la consommation de combustibles fossiles d’ici à 2030.

« Par l’entremise de la division de distribution de produits pétroliers de la FCNQ, les Inuits jouent actuellement un rôle important dans le marché de l’énergie du Nunavik. Annuellement, nous vendons plus de 50 millions de litres de diesel et autres produits pétroliers pour la production d’électricité, le chauffage des bâtiments et le transport. Nous voulons que les Inuits dirigent la réalisation de projets axés sur les énergies renouvelables au Nunavik et, de ce fait, profitent des économies d’échelle et mettent sur pied des projets adaptés aux besoins de chaque communauté que nous connaissons intimement », a affirmé le président de la FCNQ Aliva Tulugak.

La nouvelle société en coparticipation travaillera avec les corporations foncières et les coopératives locales lors de l’élaboration de projets visant à fournir aux communautés du Nunavik des énergies propres, respectueuses de l’environnement et renouvelables.

Dans les semaines qui ont précédé l’annonce, les présidents de la FCNQ et de la Société Makivik ont fait des présentations sur le plan d’affaire de l’entreprise en coparticipation à des organismes du Nunavik, dont les coopératives, l’Association des corporations foncières du Nunavik et l’Administration régionale Kativik ainsi qu’à Hydro-Québec.

-30-

Renseignements :

William Tagoona
Responsable des communications et des relations avec les médias
Société Makivik
Tél. 819-964-2925
wtagoona@makivik.org
ou Stephen Hendrie
hendrie@makivik.org
www.makivik.org

La Société Makivik est l’organisation de revendications territoriales chargée de gérer les fonds patrimoniaux perçus par les Inuits du Nunavik en vertu de la Convention de la Baie-James et du Nord québécois. Elle a notamment pour rôle d’administrer et de placer ces fonds, et de promouvoir la croissance économique en aidant à créer des entreprises dirigées par les Inuits du Nunavik. La Société Makivik favorise la préservation de la culture et de la langue inuites, de même que la santé, le bien-être social et économique, et l’éducation des Inuits dans les communautés.

La Société Makivik et la FCNQ signent une entente historique pour créer une nouvelle entreprise spécialisée dans le développement des énergies renouvelables au Nunavik