Makivik applaudit deux événements liés à l’éducation destinés à avoir un impact positif sur les jeunes du Nunavik et la région

Kuujjuaq (Québec) – jeudi le 28 septembre 2017 – La Société Makivik applaudit deux événements récents liés à l’éducation au Nunavik. Tout d’abord, le débat sur l’éducation tenu cette semaine par le Conseil jeunesse Qarjuit pour discuter de la situation de l’éducation a été à tous les égards un franc succès. Le panel était composé du président de Makivik, Jobie Tukkiapik, de la présidente de la Commission scolaire Kativik, Alicie Nalukturuk, et de deux anciens étudiants de niveau collégial, Leah May et Navarana Kleist. Ce débat sur l’éducation, le premier du genre dans la région, a eu lieu lors de la réunion annuelle du Conseil jeunesse Qarjuit. Il a été diffusé en direct sur les ondes de la radio régionale TNI. Makivik salue les efforts et la sagesse de Qarjuit et encourage les jeunes à poursuivre sur cette voie.

Deuxièmement, le lancement du programme Nunavik Sivunitsavut (NS) à Montréal la semaine dernière est une source de fierté pour tous, et nous souhaitons qu’il connaissance un grand succès. Le programme Nunavik Sivunitsavut à Montréal est basé dans les locaux de l’Institut culturel Avataq. La cérémonie d’ouverture officielle a eu lieu le 20 septembre, au Club Atwater.

« J’ai rencontré avec grand plaisir les étudiants de la première cohorte à la mi-septembre », a déclaré le président Makivik, Jobie Tukkiapik, qui assistait à la Conférence des aînés à Kuujjuaraapik le jour de la cérémonie d’ouverture officielle de NS. « J’ai partagé avec eux mon expérience personnelle de jeune pilote inuit ayant suivi sa formation dans le Sud avant d’être embauché par Air Inuit. J’ai rencontré un groupe de 18 étudiants fondant beaucoup d’espoir pour l’avenir. Je leur ai mentionné que Makivik et toutes les organisations du Nunavik encouragent les étudiants à poursuivre leurs études, et que nous soutenons et encourageons les enseignants du programme Nunavik Sivunitsavut. »

Le programme est financé à l’aide d’une subvention d’un peu plus de 665 000 $ provenant du ministère des Affaires autochtones et du Nord Canada (AANC). Makivik a également versé une somme de 80 000 $ pour la première année du programme.

Le financement permettra d’offrir des cours de niveau postsecondaire à des jeunes du Nunavik dans des domaines comme l’histoire des Inuits, la langue, la culture, la politique et la gouvernance. Le programme est le premier du genre pour le Nunavik. Il a été conçu pour permettre à des étudiants d’obtenir leur diplôme tout en ayant une connaissance renforcée de leur héritage inuit. Il vise à préparer les jeunes Inuits à poursuivre leurs études postsecondaires, à leur enseigner des compétences pertinentes pour occuper des postes dans les institutions du Nunavik, et à soutenir la création d’une masse critique de jeunes possédant une confiance solidement ancrée dans leur culture et bien outillés pour guider l’avenir politique et social du Nunavik. L’initiative répond également aux souhaits exprimés par les jeunes du Nunavik lors des consultations Parnasimautik.

-30-

Renseignements :
William Tagoona
Responsable des communications et des relations avec les médias
Société Makivik
Tél. : 819-964-2925
wtagoona@makivik.org
www.makivik.org

La Société Makivik est l’organisation de revendications territoriales chargée de gérer les fonds patrimoniaux perçus par les Inuits du Nunavik en vertu de la Convention de la Baie-James et du Nord québécois. Elle a notamment pour rôle d’administrer et de placer ces fonds, et de promouvoir la croissance économique en aidant à créer des entreprises dirigées par les Inuits du Nunavik. La Société Makivik favorise la préservation de la culture et de la langue inuites, de même que la santé, le bien-être, la réduction de la pauvreté et l’éducation des Inuits dans les communautés du Nunavik

Makivik applaudit deux événements liés à l’éducation destinés à avoir un impact positif sur les jeunes du Nunavik et la région