Kangirsuk

Meaning: The bay
Population: 466


kangirsuk1

Kangirsuk, qui signifie la baie en inuktitut, est situé sur la rive nord de la rivière Arnaud, soit à 13 km à l’intérieur des terres de la baie d’Ungava. Le village se trouve entre une falaise rocheuse au nord et une colline rocheuse à l’ouest. Il est situé à environ 118 km au sud de Quaqtaq et à 230 km au nord de Kuujjuaq. Les innombrables lacs et rivières de la région sont renommés pour leur abondance en ombles chevaliers et touladis. Par ailleurs, les grandes marées de la rivière Arnaud rendent la pêche aux moules extraordinaire. La richesse de la faune et de la flore des environs de Kangirsuk est également impressionnante. D’importantes colonies d’eider nidifient chaque année dans les îles de la baie Kyak et du lac Virgin, situés à l’est et au nord-est de Kangirsuk respectivement. Les femmes inuit ramassent le précieux duvet de ces oiseaux pour confectionner les chauds parkas qui protègent les Kangirsuamiut durant les rudes hivers.

Kangirsuk, qui signifie la baie en inuktitut, est situé sur la rive nord de la rivière Arnaud, soit à 13 km à l’intérieur des terres de la baie d’Ungava.

À l’instar de nombreux villages inuit du Nord québécois, Kangirsuk s’est développé autour des postes de traite. En 1921, la société française de fourrure Révillon Frères a construit un poste de traite dans la région et, quatre ans plus tard, la Compagnie de la Baie d’Hudson lui a emboîté le pas. À certains moments, ce sont des Inuit qui ont géré les deux postes de traite. Après que l’école fédérale a été inauguré en 1959, les Inuit de la région ont commencé à s’établir de façon permanente dans le village. En 1961, le gouvernement fédéral a instauré des services de santé et d’habitation, de même que des services sociaux à Kangirsuk et, tout au long des années 1960, le développement du village s’est intensifié. En 1965, une mission anglicane y a construit une église et l’année suivant le magasin coopératif ouvrait ses portes. C’est en 1981 que Kangirsuk a été constitué en municipalité.

ATTRAITS

  • Rivière Arnaud : rivière renommée pour ses grandes marées; excellente pêche aux moules.
  • Bon nombre de lacs et de rivières situés à proximité regorgent d’ombles chevaliers et de touladis.
  • Observation de la faune : béluga, phoque, caribou et de nombreuses espèces d’oiseaux.
  • Sites archéologiques : non loin du village, dans l’île Pamiok, se trouvent les fondations de pierre d’une longue maison, qui, selon certains archéologues, seraient des vestiges des Vikings qui auraient vraisemblablement séjourné dans la région au XIe siècle.