Exploration d’une nouvelle orientation pour le hockey mineur au Nunavik

Kuujjuaq (Québec), le 10 février 2017 – Les dirigeants inuits de la Société Makivik et de l’Administration régionale Kativik (ARK) ont décidé d’explorer une nouvelle voie pour le hockey mineur au Nunavik suivant une réunion conjointe de la haute direction des deux organismes tenue le 2 février 2017 afin d’examiner quatre demandes de financement liées au hockey présentées dans le cadre du Programme Ungaluk pour des collectivités plus sûres.

Le Programme Ungaluk soutient des initiatives visant à prévenir la criminalité dans la région. En 2014, le Programme Ungaluk a été restructuré afin d’améliorer l’impact du programme. Par conséquent, chaque proposition de projet fait maintenant l’objet d’une analyse approfondie et est notée en fonction de critères de prévention de la criminalité, de secteurs prioritaires et de groupes ciblés. Les représentants du Nunavik siégeant au comité d’experts du Programme Ungaluk participent à la formulation de recommandations qui sont ensuite présentées aux membres de la haute direction de la Société Makivik et de l’ARK en vue d’une décision finale.

Les membres de la haute direction des deux organismes ont pris unanimement la décision de développer le hockey à l’échelle locale au Nunavik et de miser davantage sur des tournois de hockey régionaux plutôt que sur des compétitions dans le sud du Québec, et ce, afin qu’un plus grand nombre de jeunes aient accès pendant plus longtemps à des activités de hockey encadrées dans leur communauté. Cette nouvelle approche est conforme aux résultats d’une évaluation du Programme de développement des jeunes du Nunavik axé sur le hockey (PDJNH) réalisée par la firme Goss Gilroy Inc. (GGI), l’un des chefs de file du Canada en matière d’évaluation de programmes. Le rapport complet de l’évaluation peut être consulté en ligne au www.makivik.org/ungaluk-program.

Depuis 2007, le PDJNH a reçu en moyenne 2,2 millions de dollars par année du Programme Ungaluk. Cette année, la demande de financement pour PDJNH s’élevait à un peu moins de 2,2 millions de dollars. Afin d’explorer une nouvelle orientation pour le hockey mineur au Nunavik et à la lumière des résultats de l’évaluation, les membres de la haute direction de la Société Makivik et de l’ARK ont décidé de financer la majeure partie du PDJNH, soit un peu plus de 1,3 million de dollars pour soutenir le développement du hockey à l’échelle locale, la tenue de tournois régionaux et le volet Sélect du PDJNH. Toutefois, les tournois au sud et les camps d’entraînement des Nordiks (875 000 $) ne seront plus financés par le Programme Ungaluk, ce qui affectera moins de 20 % des joueurs.

Par ailleurs, les membres de la haute direction de la Société Makivik et de l’ARK solliciteront la contribution des membres des communautés et des experts en loisirs destinés aux jeunes afin d’obtenir leurs avis sur les besoins en matière de hockey au Nunavik. Un groupe régional sera mis sur pied afin de formuler des recommandations.

-30-

Renseignements :
Jean-Philippe Dubois
Coordonnateur des communications
Administration régionale Kativik
Tél. 819-964-2961, poste 2219
media@krg.ca
www.krg.ca

William Tagoona
Responsable des communications et des relations avec les médias
Société Makivik
Tél. 819-964-2925
wtagoona@makivik.org
www.makivik.org
ou Stephen Hendrie
Tél. 613 668-1923
hendrie@makivik.org

L’ARK est un organisme public non ethnique créé en 1978 suivant la signature de la Convention de la Baie-James et du Nord québécois. L’ARK exerce sa compétence sur presque tout le territoire du Québec situé au nord du 55e parallèle dans les domaines suivants : affaires municipales, transports, environnement, police, emploi, formation de la main-d’œuvre, sécurité du revenu, services de garde à l’enfance, ressources renouvelables, aménagement du territoire, sécurité civile et développement économique.

Makivik est la société de développement chargée de gérer les fonds patrimoniaux perçus par les Inuits du Nunavik en vertu de la Convention de la Baie-James et du Nord québécois. Elle a notamment pour rôle d’administrer et de placer ces fonds, et de promouvoir la croissance économique en aidant à créer des entreprises dirigées par les Inuits du Nunavik. La Société Makivik favorise la préservation de la culture et de la langue inuites, de même que la santé, le bien-être social et économique, et l’éducation des Inuits dans les communautés.