La Table ronde autochtone du caribou de la péninsule Ungava (TRACPU) a le plaisir d’annoncer la quatrième rencontre

participants of the fourth meeting of the Ungava Peninsula Caribou Aboriginal Round Table.  Missing from photo: Innu Nation Credit: Nadia Saganash
participants of the fourth meeting of the Ungava Peninsula Caribou Aboriginal Round Table. Missing from photo: Innu Nation Credit: Nadia Saganash

Kuujjuarapik, QC, 28 mai 2014 – La Table ronde autochtone du caribou de la péninsule Ungava (TRACPU) a le plaisir d’annoncer que la quatrième rencontre, tenue à Whapmagoostui-Kuujjuarapik le 21 et 22 main 2014 avec succès et qu’il y a eu un progrès important envers la conservation du caribou de la péninsule Ungava.

Depuis la rencontre inaugurale de la Table ronde en janvier 2013 à Kuujjuaq, il y a eu beaucoup d’efforts de la part des membres pour le développement de leurs propres mesures et actions sur le caribou tout en assurant le respect de la relation culturelle et spirituelle avec le caribou, ainsi que la sécurité alimentaire.  Le résultat de ces efforts et la réduction importante de la pression de chasse sur le troupeau de la rivière George, en état critique, par les membres de la Table ronde. 

« Depuis la rencontre inaugurale il y a 18 mois, les membres de la TRACPU continue à bâtir leur relations et à renforcir la confiance autour de la Table ronde.   Nous avons des vrais résultats, et j’ai espoir que nous allons réussir à développer un véritable modèle de leadership pour la gestion du caribou de la péninsule Ungava », dit Sarah Leo, présidente du gouvernement du Nunatsiavut et co-présidente de la TRACPU. 

Des discussions sur l’accès au troupeau de la rivière-aux-feuilles ont aussi eu lieu, et les membres de la TRACPU on réitérés le besoin de trouver des mesures alternatives pour avoir accès à cette source de nourriture importante tout en respectant le bienêtre des communautés, leurs populations et leurs responsabilités traditionnelles.   

« Le partage est une valeur culturelle forte pour nos peuples, et il et important d’arriver à un accord entre les membres sur les façons que nous pouvons assurer notre sécurité alimentaire collective, tout en protégeant et conservant le caribou de la péninsule Ungava », Adamie Delisle-Alaku, vice-président pour les ressources renouvelables pour la corporation Makivik, et co-président de la TRACPU. 

La TRACPU continue aussi de travailler sur le développement d’un plan de conservation pour les troupeaux de la péninsule Ungava qui sera basé sur le respect et la préservation de la relation autochtone avec le caribou . 

Finalement, la TRACPU reconnait également le travail du Torngat Wildlife, Plants and Fisheries Secretariat, qui a assisté à la réunion et qui a fournis des bonnes idées et recommandations sur la gestion des troupeaux de caribou de la péninsule Ungava. 

À propos de la Table ronde sur le caribou de la péninsule Ungava
Les membres incluent les Inuits du Nunavik, les Inuits du Nunatsiavut, le conseil communautaire du NunatuKavut, la nation Naskapie de Kawawachikamach, la nation Crie d’Eeyou Istchee, la nation Innue du Labrador et la nation Innue de la région du Québec.

Contacts:
Sarah Leo,
Co-Présidente
(709) 922-2942

Ou

Adamie Delisle Alaku
Co-Président
(819) 964-2925

Cliquez ici pour télécharger la version originale de ce communiqué

La Table ronde autochtone du caribou de la péninsule Ungava (TRACPU) a le plaisir d’annoncer la quatrième rencontre