Bienvenue sur le site Internet de la Société Makivik
Au service des Inuit du Nunavik depuis 1978

Are you looking

for our

Mining Policy?

Click here

Job Opportunities

With

makivik.

See our Openings

Keep up to date

with

what's happening

at

Makivik

View our

Press Releases

Publications


Latest News


Elections for BOD Members

Elections for BOD members in Ivujivik, Umiujaq, Kangirsujuaq and Kangirsuk were held last week.

To summarize, here are the newly elected BOD members.

  • Killiniq: Sammy Anganatuinaq acclaimed
  •  Ivujivik: Charlie Paningajak
  • Umiujaq: Paul Anowak
  •  Kangirsujuaq: Elijah Ningiuruvik
  • Kangirsuk: Etua Kauki
  • Tasiujak: Willie Angnatuk acclaimed

Please note that no runoff elections will be required as all candidates obtained the majority of votes cast in their communities.

(Click here for more info…)

LA SOCIÉTÉ MAKIVIK ANNONCE LA CRÉATION D’UNE NOUVELLE SOCIÉTÉ DE DÉVELOPPEMENT POUR LES INUITS DU NUNAVIK

Kuujjuaq (Québec), 1er mars 2017 –– La Société Makivik est heureuse d’annoncer la création d’une nouvelle société de développement afin de continuer à développer les entreprises régionales au Nunavik et au-delà. La nouvelle société de développement inuite sera entièrement détenue par la Société Makivik.

« Il s’agit d’un nouveau chapitre de notre développement », a affirmé le président de la Société Makivik, Jobie Tukkiapik. « Nous avons réussi, au fil des ans, à bien gérer notre portefeuille d’investissements, nos filiales et nos entreprises en coparticipation. Nous voulons passer à un niveau supérieur de gestion d’entreprises et, ce faisant, faire en sorte que les fonds des bénéficiaires de la Convention de la Baie-James et du Nord québécois (CBJNQ), qui ont toujours été soigneusement administrés, puissent avoir davantage de possibilités de fructifier, tout en assurant une meilleure surveillance de nos filiales et de nos entreprises en coparticipation. »

À l’automne 2016, la Société Makivik a créé un comité d’examen structurel et lui a confié le mandat de réviser, d’étudier et d’analyser diverses structures afin de formuler à son Conseil de direction des recommandations sur les structures les plus efficaces et les plus appropriées que devrait adopter la Société Makivik pour améliorer les activités commerciales de ses filiales et de ses entreprises en coparticipation. Le comité d’examen structurel a également cherché à améliorer la capacité de la Société Makivik à profiter davantage des nouvelles possibilités d’affaires en minimisant les considérations politiques dans la prise de décisions d’affaires.

(Click here for more info…)


Mandat de la Société Makivik


La Société Makivik a fait preuve de leadership tant sur le plan politique, culturel qu’économique dans la constitution et le développement d’une région dynamique appelée Nunavik, où les Inuit ont établi une identité distincte sur leur propre territoire avec comme toile de fond la dualité des nations canadienne et québécoise. Makivik, qui en inuktitut signifie « s’élever », est un nom on ne peut plus approprié pour désigner un organisme dont le mandat est de protéger les droits, les intérêts et les compensations financières découlant, d’une part, de la Convention de la Baie James et du Nord québécois (CBJNQ) signée en 1975, soit le premier règlement général de revendications territoriales au Canada, et, d’autre part, de l’Accord sur les revendications territoriales des Inuit du Nunavik, qui est entré en vigueur en 2008. La Société Makivik assume un éventail de mandats distincts. Notamment, elle est propriétaire et exploite de grandes entreprises rentables qui génèrent des emplois. Elle voit aussi au développement socioéconomique
de la région et à l’amélioration des conditions de logement des Nunavimmiut. Qui plus est, elle veille à la protection de la langue et de la culture inuit, ainsi que de l’environnement naturel.Les réalisations de la Société Makivik démontrent à quel point des traités modernes ou des règlements de revendications territoriales des peuples autochtones peuvent être profitables autant pour les gouvernements que pour les Inuit. En l975, lorsque le tout premier traité a été signé, la Société a déclaré que le règlement des revendications territoriales des Inuit doit être considéré dans le contexte d’un nouveau départ, marquant l’établissement et le maintien d’une nouvelle relation et d’une nouvelle façon de faire affaire avec les gouvernements du Québec et du Canada. La Société Makivik et ses filiales ont une histoire des plus inspirantes à vous raconter et nous vous invitons à explorer le site pour en apprendre davantage sur Makivik et les Inuit du Nunavik.